بسم الله الرَّحْمَنِ الرَّحِيمِ


Les prêches du vendredi

Le texte: 

Des organisations corruptrices dans une communauté de bien

 

 

 

Louange à Allah, « Et dis : "La Vérité (l'Islam) est venue et l'Erreur a disparu. Car l'Erreur est destinée à disparaître".» (Sourate Al Israa), Il attribut la vérité à ce qui est vérité, et attribut le blâmable, Il définit la différence qu’il y a entre le bon et le mauvais. J’atteste qu’il n’y a de divinité autre qu’Allah, l’Unique n’ayant point d’associés, des mots qui haussent l’unicité et le drapeau de la liberté pour l’individu seul et le groupe entier, qui s’est exprimé à travers des Prophètes, des bienfaisants malgré la force de la tyrannie, et l’oppression des serviteurs « Allez donc chez lui; puis, dites-lui : "Nous sommes tous deux, les messagers de ton Seigneur. Envoie donc les Enfants d'Israël en notre compagnie et ne les châtie plus. » (Sourate Taha). J’atteste que notre maître, notre Prophète Mohammed est le Messager d’Allah, Prières, Paix et Bénédiction d’Allah soient sur lui, sa famille, et ses compagnons.

En ce qui suit :

La naissance du Prophète (Paix et Bénédiction d’Allah soient sur lui) fut la naissance d’une communauté qui sortit du ventre des ténèbres. Les rayons de lumières diffusées par la naissance du Prophète (Paix et Bénédiction d’Allah soient sur lui) ont fait apparaître le soleil de la liberté et se sont effondrés les châteaux et palais des tyrans. Sa naissance fut le signe de la liberté de l’humanité de l’asservissement intellectuel, et des coutumes anciennes. Sa naissance apporta la naissance de l’espoir pour tous ceux qui rêvait et qui gardait espoir en eux. Elle fut un sauvetage pour ceux qui furent opprimés, et une aide pour les asservis. Le meilleur exemple que l’on peut citer à cet effet est celui de notre maître Bilal. Le Prophète (Paix et Bénédiction d’Allah soient sur lui) fut une communauté en lui-même avec une humanité complète. Cette communauté sortit du plus bas vers la plus haute des valeurs et se sont formés avec elle de vrais dirigeants qui appellent vers Allah, elle sortit de l’étroitesse de la péninsule arabique vers l’espace entier où vit l’humanité entière. Cette communauté porte en elle la guidée divine, les lumières de la science, et les valeurs nobles de la vertu, une communauté comme l’a définit Al Asbahani : ‘tout regroupement qui se fait autour d’une seul religion, une seul époque, un seul lieu’. Qu’est ce qui regroupe en fait toute cette communauté ? Est-ce que c’est l’appartenance ethnique, ou la langue, ou la situation géographique ? La vérité que ressort l’histoire est que le regroupement de ces tribus dans ce lieu, est dû aux nombreuses guerres, aux pillages, aux mouvements de l’époque. Les loyautés étaient partagées entres les tribus qui suivent les perses à l'est, d'autres qui suivent les romains à l'ouest, telle était la répartition des loyautés dans la péninsule arabique. Quel était donc ce mouvement qui a remodelé la balance des puissance dans la zone, qui a construit une communauté qui ne rassemble pas seulement des ennemis des guerres de "Dahes", "Al-Ghabraa" et "Al-Bassous", mais aussi les Perses, les Hindous, les Turc, les berbères et les Syriens. Tous ceci est le fruit de cette naissance, la naissancede notre bien aimé, l'Elu, Mohammed (Paix et Bénédiction d’Allah soient sur lui), avec et avant tous, l'aide et le support d'Allah, le Seigneur des serviteurs qui a dit : « et rappelez-vous le bienfait de Dieu sur vous : lorsque vous étiez ennemis, c'est Lui qui réconcilia vos cœurs. Puis, pas Son bienfait, vous êtes devenus frères. Et alors que vous étiez au bord d'un abîme de Feu, c'est Lui qui vous en a sauvés. Ainsi, Dieu vous montre Ses signes afin que vous soyez bien guidés. » (Sourate Al-Imran), Allah a dit aussi : « Et rappelez-vous quand vous étiez peu nombreux, opprimés sur terre, craignant de vous faire enlever par des gens. Il vous donna asile, vous renforça se Son secours et vous attribua de bonnes choses afin que vous soyez reconnaissants » (Sourate Al-Anfal)

Cette même communauté qu'on a voulu démantelée suite à la convention de "Sykes Picot", Allah a dit: « Et cramponnez-vous tous ensemble au "Habl" (câble) de Dieu et ne soyez pas divisés; » (Sourate Al-Imran). Une convention derrière laquelle se cachent des intensions destructrices envers la communauté, visant à diminuer son influence et à la mettre sous le protectorat légal de certains individus, selon qui, la communauté est encore anarchique et pas assez mure pour choisir ce qui est bien pour elle, surtout si elle choisie l'Islam comme voie et système de gouvernance. Mais si par contre on falsifie ses élection et on accable ses choix et sa volonté et que tout cela résulte en un 99,99% de réussite électorale pour les socialistes, les laïques ou les progréssionistes, alors cela est pour eux la "démocratie" voulue!!

Une religion bizarre qu'est cette "démocratie", avec ces mille visages elle sert à protéger les châteaux et à garder le dictateur, elle reprend le discours de la majorité du pouvoir et de l'argent contre celle du peuple et de l'idéologie. Celui qui ne donne pas son importance à cette communauté, et sous estime sa volonté et ses choix, souffre incontestablement et entre autre d'une incompétence intellectuelle, d'une cécité historique, et d'une torpeur sensorielle.

Cette communauté est certainement la meilleurs des nations, Allah a dit : « Vous êtes la meilleure communauté qu'on ait fait surgir pour les hommes vous ordonnez le convenable, interdisez le blâmable et croyez à Dieu. Si les gens du Livre croyaient, ce serait meilleur pour eux, il y en a qui ont la foi, mais la plupart d'entre eux sont des pervers. » (Sourate Al-Imran), la meilleur par son aptitude à faire le bien et à mériter ce statut par l'acte, et pas la meilleur par sa race ni son appartenance géographique, ceci s'explique par :

- Le fait que la communauté est la dernière et témoigne des autre peuples, Allah a dit : « afin que le Messager soit témoin contre vous, et que vous soyez vous-mêmes témoins contre les gens. Accomplissez donc la Salat, acquittez la Zakat et attachez- vous fortement à Dieu. C'est Lui votre Maître. Et quel Excellent Maître ! Et quel Excellent soutien ! » (Sourate Al-Hajj).

- Le fait qu'elle a dans sa responsabilité la garde du bien, de la justice et de la paix dans le monde: « Que soit issue de vous une communauté qui appelle au bien, ordonne le convenable, et interdit le blâmable. Car ce seront eux qui réussiront. » (Sourate Al- Imran).

- Le fait qu'elle est une communauté qui ne s'est jamais réunie sur le mal, et ses hommes ne se mettrons jamais d'accord pour établir l'injustice, contrairement aux autres peuples. C'est la communauté à qui Allah a promis le retour du Califat, de la justice, de la victoire et de la gouvernance.

C'est la communauté supérieure, Allah a dit : « Ne vous laissez pas battre, ne vous affligez pas alors que vous êtes les supérieurs, si vous êtes de vrais croyants

(Sourate Al-Imran), et elle le restera malgré les attaques des ennemis, assimilé par le Prophète d'Allah (Paix et Bénédiction d’Allah soient sur lui) dans le Hadith par la précipitation des invités d'un repas qui foncent vers le plat, et vue dans l'histoire par les attaques de Holaco, le seigneur de guerre Tibétains et de nos jours par les attaques des faux Holaco, faux seigneurs de guerre vêtus en habit d'homme de paix et d'hommes d'affaires.

Elle restera supérieure malgré que les envahisseurs épuisent leurs ressources avec l'aide de quelques traitres, et malgré qu'ils falsifient la géographie et l'histoire de sa ville saint d'Al-Qods. Elle restera supérieure malgré qu'on fasse de ses martyres une simple statistique qui passe inaperçue sur les articles des journalistes enragés de pouvoirs et de fortune. La communauté de Mohammed (Paix et Bénédiction d’Allah soient sur lui) restera supérieure car elle refuse la tyrannie et l'esclavage, elle qui a dit avant Hegel, sur la langue de Omar Ibn Al khattab qu'Allah soit satisfait de lui: ‘Quand est ce que vous vous êtes permis d'asservir les gens qui sont nés des ventres de leurs mères libres?’, et ceci quand il a redonner justice à un copte d'Egypte tyrannisé par le fils du préfet d'Egypte. Amr Ibn al-As, et dans une deuxième occasion, Omar Ibn al-Khattab a dit à Moaouya Ibn Abi Soufian : ‘Allah nous a créés libres, nous ne sommes ni propriété, ni héritage, par Allah la seul divinité digne d'adoration, nul homme ne sera passé en héritage ni asservi après ce jours’.

Cette même notion à été expliqué au roi perse qui a demandé à Rabiy Ibn Amer, envoyé de Saad Ibn Abi Ouaqas, sur la cause pour laquelle les musulmans ont voulu faire connaitre l'Islam dans toutes les terres, alors Rabiy Ibn Amer a répondu: ‘Nous sommes sorti pour faire sortir les gens de la servitude des gens vers la servitude du Seigneur des serviteurs...’.

Toutefois, la liberté ne paralyse pas la réflexion, il n'est donc pas acceptable qu'au nom de la liberté on tolère l'anarchie ou la liberté sexuelle, mais la liberté doit s’exercer avant tout dans un cadre de respect de soi et de sécurisation de la personne quel qu’elle soit, Allah a dit : « Et si l'un des associateurs te demande asile, accorde-le lui, afin qu'il entende la parole de Dieu, puis fais-le parvenir à son lieu de sécurité. Car ce sont des gens qui ne savent pas. » (Sourate Al-Tawba), et Allah a dit aussi à propos de la liberté de déplacement : « Ceux qui ont fait du tort à eux mêmes, les Anges enlèveront leurs âmes en disant : "Où en étiez-vous ?" (à propos de votre religion) - "Nous étions impuissants sur terre", dirent-ils. Alors les Anges diront : "La terre de Dieu n'était-elle pas assez vaste pour vous permettre d'émigrer ?" Voilà bien ceux dont le refuge et l'Enfer. Et quelle mauvaise destination ! » (Sourate Al-Nissae)

La liberté doit aussi assuré à l'individu de choisir ses croyances, de les pratiquer et d'exprimer ses choix... C'est faute de croire que la liberté est un don qu'on peu négocier ou retirer, c'est donc un grand tord de mener les armées puissantes pour nous donner des leçons de démocratie et de respect des choix des nations au même temps qu'on mise sur le vol des révolutions et des ressource dans notre monde arabe et qu’on mise aussi sur les gens qui mettront les autres en prisons et supprimeront leurs libertés.

Occident, tu cherches à renfermer l’Islam dans un trou d’araignée : « Or la maison la plus fragile est celle de l'araignée.» (Sourate Al Aankaboute). Vous cherchez à emprisonner l’Islam, à l’enterrer, à le tuer. Tu mises le tout selon deux modèles : l’un appartient à notre monde musulman, et l’autre appartient au monde arabe. Le peuple turque et tunisien, quel fut le résultat de votre révolution? Nous savons tous que les colonisations sont la manière la plus bête d’asservir les peuples, et ceci est visible avec le peuple égyptien vis-à-vis de la nation

qui l’a colonisé auparavant. Le fait que certains états occidentaux approuvent l’existence de tyrannie dans certains des pays n’est pas gratuit, surtout qu’il y a dons de la part des pays occidentaux. Il y a une contre partie bien évidemment : soit des pilules contraceptives sont données, soient des gaz, des sommes d’argent pour soumettre les gens . La liberté n’est pas une fierté, l’asservissement du peuple n’est pas un moyen de s’innocenter, lorsque Pharaon vantait son hospitalité à Moussa (Paix d’Allah soit sur lui) : « Ne t'avons-nous pas, dit Pharaon, élevé chez nous tout enfant Et n'as-tu pas demeuré parmi nous des années de ta vie ? Puis tu as commis le méfait que tu as fait, en dépit de toute reconnaissance".» (Sourate Achouaarraa). Moussa lui répondit : « Est-ce là un bienfait de ta part [que tu me rappelles] avec reproche, alors que tu as asservi les Enfants d'Israël ?"» (Sourate Achouaaraa). Le changement qui survient dans un état n’est pas sociale, mais une Sounna d’Allah : «En vérité, Dieu ne modifie point l'état d'un peuple, tant que les [individus qui le composent] ne modifient pas ce que est en eux-mêmes. » (Sourate Arraad).

Tyrans, dictateurs, et oppresseurs du peuple, qui agissent comme ce que faisait Pharaon, la parole d’Allah s’est appliquée sur vous : « Ainsi la vérité se manifesta et ce qu'ils firent fût vain.» (Sourate Al Aaraf), «Et Dieu est souverain en Son Commandement : mais la plupart des gens ne savent pas» (Sourate Youssouf).

Ô ceux qui possèdent des avions de chasses et des tangues, ô sectes qui amassent l’argent et qui font remplir les prisons, et vider les mosquées et les lieux de cultes, vous avez surpassé Pharaon dans ses méfaits. La communauté a révisé ce qu’elle a en elle, et s’est aidé de l’aide d’Allah sur votre injustice et votre tyrannie : « Tu ne te venges de nous que parce que nous avons cru aux preuves de notre Seigneur, lorsqu'elles nous sont venues.» (Sourate Al Aaraf), « Décrète donc ce que tu as à décréter. Tes décrets ne touchent que cette présente vie» (Sourate Ta Ha).

L’image de la terreur a été détruite, et vos méfaits ont été dévoilés au monde entier, et toutes les peurs que vous avez créé vis-à-vis de l’Islam disparaissent, et vous n’apparaissez plus comme une garanti de la sécurité de l’occident, mais plutôt comme protecteur de la peur, du terrorisme, de la violence.

Ces gouvernements furent longtemps objets des privations d’Allah, et furent privés des dons d’Allah : « C'est à cause des iniquités des Juifs que Nous leur avons rendu illicites les bonnes nourritures qui leur étaient licites» (Sourate Annissaa). La tyrannie n’obéit à aucune religion. Elle ne fait miséricorde d’aucune créature, et n’a pas peur du Créateur. Il éduque la corruption et en fait son éducateur.

Il faut aussi comprendre quel est le besoin pour l’occident d’avoir des tyrans à la tête de ces nations. L’Islam quant à lui ne sème que le bien autour de lui. Il préserve la bien de son ami, garanti la promesse à son prochain, et sécurise le périmètre de son voisin, préserve le pacte avec les adversaires, mais en même temps n’oublie pas ceux qui aiguisent les lames pour ses bouchers, ceux qui protègent ses voleurs et la sous estiment. Du point de vue du Noble Coran, les occidentaux ne sont pas tous équivalents : « Mais il ne sont pas tous pareils» (Sourate Al Imrane). La leçon a tiré est juste de prendre connaissance avec la vérité au bon moment, car si la vérité est apprise au dernier moment comment Pharaon, elle n’est d’aucune utilité : « Puis, quand la noyade l'eut atteint. il dit : "Je crois qu'il n'y a d'autre divinité que Celui en qui ont cru les enfants d'Israël. Et je suis nombre des soumis". [Dieu dit] : Maintenant ? Alors qu'auparavant tu as désobéi et que tu as été du nombre des corrupteurs !» (Sourate Younouss).

Les dirigeants qui, aujourd’hui sont sujets à de multiples révoltes doivent dans un premier temps adopter un comportement raisonnable. Il faut éliminer tous les éléments qui sont nuisibles à la bonne gouvernance.

Tous ceci est possible en faisant la paix avec son créateur, car la plupart des gens du gouvernement sont des gens qui ont déclaré la guerre à Allah, et ensuite être honnête avec le peuple. Il faut ensuite volontairement vouloir le changement en consultant les comptes du bien et du mal, au niveau individuel dans un premier temps et au niveau social par la suite.

La communauté musulmane n’est pas une communauté bête, ni faible, ni dépassée. Et les gens qui la gouverne en ce moment ne sont pas des Prophètes ni des Dieux au dessus du ciel, ni des personnes intelligentes qui gouvernent des gens bêtes. Pourquoi alors essayez vous sans cesse de nous écraser, alors que vous voulez hausser derrière tout ceci le drapeau de la liberté ?

Allah, la communauté de ton Prophète est vaincue, écrasée, anéanti, Glorifie là, Amine, et notre dernière invocation est Louange à Allah le Seigneur des mondes,

Le serviteur lourd de péché, pauvre à son Seigneur.

 

Mohammed Tatai