بسم الله الرَّحْمَنِ الرَّحِيمِ


Les gens qui commandent parmi les tyrans et les gens qui appellent à Allah

télécherger le texte de la khotba: 

Louanges à Allah seul, tout se déroule selon ses ordres, celui qui s’attache au fil d’Allah est protégé, et celui qui s’en éloigne se trouvera brisé.
J’atteste qu’il n’y a de divinité autre qu’Allah, l’Unique n’ayant point d’associé. Il a établit un nivellement pour l’obéissance envers les commandeurs / dirigeants par rapport à l’obéissance envers les savants, Il a fait du fait d’obéir aux savants comme étant une suite à l’obéissance envers le Prophète (Paix et Bénédiction d’Allah soient sur lui) : « Ô les croyants ! Obéissez à Dieu, et obéissez au Messager et à ceux d'entre vous qui détiennent le commandement» (Sourate Annissaa).
J’atteste que notre maître, notre Prophète Mohammed est le Messager d’Allah, Prières, Paix et Bénédiction d’Allah soient sur lui, qui a dit, selon ce qu’Al Hakim a extrait : ‘Si tu vois que ma communauté a peur de dire à l’injuste qu’il est injuste, demandez leur alors l’abandon’.

En ce qui suit :

Ces derniers temps, temps de tentations obscures, des fatwas ont été émises de la part de certains savants liés au pouvoir, qui laisserai les gens en pleine hésitation, en totale désorientation. Ces fatwas viennent pour arrêter les manifestations contre les régimes totalitaires, et se rangent dans le camp de ces dictateurs, qui laissent les faibles dans leurs faiblesses et rendent les pleins pouvoirs aux tyrans :
Dormez et ne vous réveillez surtout pas, il n’y a que la passivité qui fait gagné
Si on vous dit que votre journée est une nuit, dites alors qu’elle est bien obscure
Si on vous dit que votre vie est amère, dites alors qu’il a son goût

Les minbars où se dictent ces fatwas sont des minbars qui sont occupés tant qu’ils font l’éloge du pouvoir en place. Il faut se poser la question du fait qu’ils restent aussi longtemps dans ces minbars. Ce sont des minbars où l’on innocente et où l’on juge de mécréant. On y innocente les gens qui possèdent les palais, et l’on y juge les gens des tombes. Nous ne voulons aucunement manger la viande de ces gens là, sachant que leurs doctorats leurs ont permis d’accéder à des positions médiatiques réputées. Ils se sont appropriés l’argent des pauvres, et ont envahis les médias, internet. Nous voulons juste traiter ce point et émettre les règles islamiques sans craindre personne à part Allah.

L’obéissance au dirigeant de la nation :
Dans les lois islamiques, il est impératif qu’une nation possède une gouvernance qui réglementera et appliquera le règlement. Et le fait de mettre en place un dirigeant, est une sounna : ‘il n’est pas permis à trois personnes d’êtres dans le désert sans qu’ils désignent un commandant‘.
Dans la société actuelle, il est alors nécessaire de l’existence d’un commandeur qui pourra établir la justice, élever la vérité, protéger les libertés, protéger les valeurs sacrées : « "Ô David, Nous avons fait de toi un calife sur la terre. Juge donc en toute équité parmi les gens et ne suis pas la passion : sinon elle t'égarera du sentir de Dieu".» (Sourate Sad) 

Le droit de gouverner :
Il faut conseiller la gouvernance pour le bien, par sagesse et par la bonne exhortation : « Va vers Pharaon. Vraiment, il s'est rebellé ! Puis dis-lui : "Voudrais-tu te purifier ? et que je te guide vers ton Seigneur afin que tu Le craignes ?"» (Sourate Annaziate) « Rendez-vous donc tous deux auprès de Pharaon, puis dites : "Nous sommes les messagers du Seigneur de l'univers, pour que tu renvoies les Enfants d'Israël avec nous".» (Sourate Achouaaraa) 
Il faut les écouter et les suivre tant qu’il n’ordonne pas le blâmable et interdise le licite.
 
Les mesures de l’obéissance et ses limites :
L’obéissance n’est pas une obéissance absolue mais orientée par l’obéissance à Allah, à son Prophète, car il n’y a de pas d’obéissance envers la créature où il y a une désobéissance envers le Créateur. Nous avons l’exemple du compagnon Saad Bin Sinane, lorsque sa mère lui interdit de manger pour qu’il sorte de l’Islam, il lui répondit alors : ‘si j’avais mille âme, et que ces milles âme sortent de moi, je n’abandonnerai jamais la lumière de l’Islam’ : « Et si tous deux te forcent a M'associer ce dont tu n'as aucune connaissance, alors ne leur obéis pas; mais reste avec eux ici-bas de façon convenable.» (Sourate Luqman).
Le Prophète (Paix et Bénédiction d’Allah soient sur lui) a blâmé un jour un dirigeant de la Syrie lorsqu’il voulu jeter ses soldats dans le feu, ils leurs dit : ‘vous vous êtes échappés, et nous n’y entrerons pas tant que le Prophète (Paix et Bénédiction d’Allah soient sur lui) soit là’. Le Prophète (Paix et Bénédiction d’Allah soient sur lui) a dit : ‘Pas d’obéissance à la créature si cela constitue une désobéissance au Créateur, l’obéissance se fait dans le licite’.
Oui, vous qui rappelez vers Allah et appartenez aux cercles du pouvoir, nous patientons et nous supportons même si ce sont des corrupteurs qui nous commandent, tant que la corruption restent dans leurs valeurs morales. Par contre, ceux là, ont légalisé l’illicite, ont versé les sangs, ont restreint les libertés, ont élargi les prisons, et se sont accaparés des biens, alors NON, nous ne vous obéirons pas !

Une question se poste : qui sont ceux qui doivent gouverner :

Le gouverneur ayant le pouvoir de gouverner et d’appliquer les règles, et qui commandent comme l’a définit Abou Hourayra (Qu’Allah l’agrée).
Les hommes qui prennent les décisions doivent être les connaisseurs en matière de religion selon Jabir et Moujahid et autres... Les opinions et décisions des savants ont un poids considérables et doivent être pris en considération, Allah a dit : « Pourquoi les rabbins et les docteurs (de la Loi religieuse) ne les empêchent-ils pas de tenir des propos mensongers et de manger des gains illicites ? Que leurs actions sont donc mauvaises ! » (Sourate Al-Maïda), Allah a dit aussi : « Demandez donc aux gens du rappel si vous ne savez pas. » (Sourate Al-Nahl).
Quels rôles doivent les savants avoir lorsque la situation empire ?
Il est certain que la droiture des savants et leur coopération est source de prospérité pour le pays, de joie pour les serviteurs, et de domination de la justice sur la tyrannie, et quand les dirigeant dérivent de la droiture, leur donner conseil est une obligation vis-à-vis de la religion, et ceci soit en fournissant le conseil, en les confrontant à leurs fautes, ou en les laissant sans support pour affirmer les déviances religieuses envers la population.
Le rôle des savants est donc de corriger et d'établir des reformes, Allah a dit sur la langue du Prophète d’Allah Choaïb: « Je ne veux que la réforme, autant que je le puis. » (Sourate Houd)
Leur pupitre n'est donc pas les tours mais les sites de protestation pour ainsi démontrer les vérités et épauler le peuple, Allah a dit : « Ceux qui cachent ce que Dieu à fait descendre du Livre et le vendent à vil prix, ceux-là ne s'emplissent le ventre que de Feu. Dieu ne leur adressera pas la parole, au Jour de la Résurrection, et ne les purifiera pas. Et il y aura pour eux un douloureux châtiment. » (Sourate Al-Baqarah), Allah a dit aussi : « Certes ceux qui cachent ce que Nous avons fait descendre en fait de preuves et de guide après l'exposé que Nous en avons fait aux gens, dans le Livre, voilà ceux que Dieu maudit et que les maudisseurs maudissent ». (Sourate Al-Baqarah)
Al Hajjaj Ibn Yousouf Al-Thaqafi a une fois demandé à Al-Hassan Al-Basri si c'était lui qui a dit : ‘Qu'Allah les maudisse, ils ont tué les serviteurs d'Allah pour le Dinar et le Dirham’, alors Al-Hassan a répondu oui, et quand Al-Hajjaj lui a demandé le pourquoi de cette déclaration, Al-Hassan a répondu : ‘Les pactes qu'Allah a établit avec les savants’.
Parmi les obligations des savants se trouve aussi la supervision de l'établissement de la justice sur le terrain, et comme exemple on citera ce que Abou Mouslim Al-Khoulani a dit au Khalif Mouaouia quand ce dernier à arrêter les subventions : ‘Cet argent n'est pas le tien ni celui de ton père ni celui de ta mère’
Parmi les obligations on note aussi la mise en garde envers les actes de tyrannies et essayer de les arrêter...
Cela me surprend de voir des gens trouver les excuses pour les savants qui ne font pas leurs obligation sachant qu'Allah a dit : « Et ils dirent : 'Seigneur, nous avons obéi à nos chefs et à nos grands. C'est donc eux qui nous ont égarés du Sentier. Ô notre Seigneur, inflige-leur deux fois le châtiment et maudis les d'une grande malédiction'. » (Sourate Al-Ahzab)
En forçant les savants à se taire, et à s'incliner devant les tyrans, et en asservissant les gens libres, vous ne faites qu'amener la honte à l'Islam, et dans ce même cadre, plusieurs penseurs et philosophe occidentaux, comme Renan, Lamancie et Chatatay considèrent l'absence des savants musulmans actives est la cause de la dégradation des musulmans, une opinion qui en elle même contient deux reproches :
- Le fait que l'histoire de l'Islam a compté plusieurs savants qui se sont mis face à face devant les tyrans.
- Le fait que l'Islam mets l'homme dans un niveau très élevé et ne permet qu'il ne se prosterne que devant son Seigneur Allah.

Même que notre histoire contemporaine compte plusieurs martyres dans les rangs des savants qui ont péris dans les prisons des pays musulmans.
Et pour en finir avec les proclamations des savants des tyrans, je site l'histoire de Nafissa qu'Allah soit satisfait d'elle avec Ahmad Ibn Tolon le préfet d'Egypte, et qui était réputé pour sa tyrannie. Nafissa est allée lui remettre une lettre qu'elle a écrit, et quand il l'a vu, il a descendu de sa monture et y a trouvé ces mots: ‘Vous avez régné et vous avez pris des gens en hottage, vous avez eut le pouvoir que vous avez utilisé pour tyranniser les gens, vous avez reçu les biens et vous les avez coupé des autres, sachant que les flèches de l'aube ne ratent pas (en référence à la prière des gens sur les tyrans), surtout parvenant de cœurs que vous avez chagrinés et d'estomacs que vous avez affamé, et de corps que vous avez dénudés. Il est très rare que le tyrannisé meurt avant le tyran, mais faites ce dont vous semble car on est patient, et tyrannisez nous autant que vous voulez car nous nous remettrons à Allah, et les injustes verront bientôt le revirement qu'ils éprouveront’.
Ceci est un exemple des positions qu'ont prit les Prophètes et que doivent prendre les savants véritables, et que les peureux ne voient que le sommeil.

Ô Allah montre nous dans les tyrans un jour tel celui de Âad et Thamoud qui taillaient le rocher dans la vallée, ainsi que Pharaon, l'homme aux épieux.

Amine amine

Et louange à Allah le Seigneur des mondes.